Petite journée sympa. Non, j'déconne. Genre vous y avez vraiment cru?! 1er cours ça a été, j'ai fait faire des posters. On va pas trop se fouler, hier je suis rentré à 1h du mat, pas le temps de préparer quoique ce soit! 2ème cours les gamins m'ont déjà mis la rage. Les 6ème e l'angoisse. Oui déjà. Puis les 4ème de l'enfer. Infernaux. J'ai appelé DEUX FOIS les CPE pour retirer et punir les membres perturbateurs... vous les avez vus, vous?! Perso, je les attends encore. Donc un e-mail va être envoyé pour pointer du doigt les dysfonctionnement de ce système qui NE MARCHE PAS. J'ai dû rester UNE HEURE dans une ambiance pas possible, sans soutien. SEUL face à de grands ados. S'il y avait eu des violences ou quoi, ben ça aurait été le même tarrif. BREF. J'ai la rage, donc je ne vais pas m'étaler. Enfin j'ai eu les 6ème gentils et ça, ça a été. J'ai enfin marché à l'autre bâtiment pour mes petits A-level adorés. Enfin enfin, j'ai eu la réunion parents profs........

Les gens, si on m'avait montré un jour ma position de prof, j'aurais été fier et j'aurais été heureux... mais si on m'avait dit le fond des choses, non. Genre, je suis content, ma petite table, ma pancarte, mon statut, le respect des parents apparant. Les parents ont été cool et m'ont soutenu. Le système informatique ne marchait pas et donc pas moyen de parler des résultats des étudiants. Malgré cela, j'ai géré. Mais à la blasé. Genre je m'en fiche, dans 2 mois j'me barre. Ces gamins seront entre les mains d'autres.. J'ai l'impression que ce statut de prof me colle à la peau. On nous considère comme des profs. Nous ne sommes pas des personnes. Non, des profs. Des gens qui n'ont pas de vie privée. Des gens qui vivent dans les écoles. Il y a cette prof qui était absente pour maladie et qui est malgré cela revenue (sans maquillage! le choooooooooc!!!) à l'école pour la réunion.. pour pas se faire taper sur les doigts. Mais c'est quoi cette mentalité? Genre le travail prime sur la santé? Faut pas d*conner.............