Champagne2.. ou pas!! En ce moment, il y a un étudiant PGCE qui doit affronter les gamins de l'enfer. Il vient de deux super bons placements. Autant vous dire qu'il a été choqué quand il a vu les p*tain doux enfants qu'on se paye dans mon école. Je le vois, il prépare bien ses cours, il est là à l'heure, aide les profs, leur parle... le bon PGCE. Ca me rappelle moi l'an passé.

Un an après, que suis-je devenu? Loin du "outstanding trainee" que j'étais, me voilà NQT pourri.. j'attends la fin, je n'ai pas la force de postuler aux offres d'emplois d'autres école [de cas soc' pour la plupart..] L'étudiant veut observer une de mes classes et m'interviewer pour un de ses essays.. Arf, il va falloir que je prépare une leçon. Dans ma bonté, j'ai accepté... Je trouve ça marrant de voir ce reflet distant dans ce miroir terne qu'il est. J'étais tellement bon enseignant pendant le PGCE, je me couchais tous les soirs à 1h30 et me levais tous les matins à 6h. J'étais à temps dans toute ma paperasse. Je faisais de super cours où les gamins se plaisaient. J'avais de bonnes relations avec eux, même pendant mon 2nd placement dans une école de zone.. Et me voilà maintenant, à me faire quasi insulter tous les jours, si ce n'est pas verbalement c'est par l'attitude des gamins. Ils n'ont aucun respect. Je suis l'ombre de moi-même. Je ne regrette aucunement le PGCE, c'était l'année la plus difficile de ma vie. Mais le NQT, même si j'ai l'occasion de me la couler douce quelque part, est vraiment pas ce que j'avais imaginé. Je m'avais imaginé dans une école moyenne mais assez bonne avec des élèves qui seraient plus respectueux, des élèves qui n'iraient pas aussi loin.. Bref, un an après, me voilà.

Plus que 2 mois à tirer! Sinon j'ai totalement oublié de vous dire qu'hier pendant la réunion la prof de français s'est mise à pleurer quand on a parlé de se faire coacher (et donc d'avoir encore plus de boulot à produire) puis ma chef a enchainé les larmes.. elle se remet en question (depuis que l'école l'a jugée "inadequate" et "satisfactory" à ses dernières observations) Ce fut un vrai spectacle... Ca en dit long sur l'état du personnel dans l'école, peu soutenu et reconnu par la hiérarchie.. Ca me dégoûte car je pense qu'on est un bon département... Mais ni la plupart des élèves, ni la hiérarchie semblent le reconnaître... Oh well...

Sur ce, j'ai rien préparé pour demain, mais ce soir c'est champagne bar.. Autant boire avant d'affronter les 4ème de l'enfer demain!!!!! A demain pour vous raconter ma survie à la boisson, ma préparation nocturne de cours malgré la boisson et ma survie..

PS: on m'a encore demandé où en étaient mes recherches de taf!!! BON SANG!! LEAVE ME ALONE!!


PS²: mercredi, c'est CPD! Donc j'étais dans un groupe et 2 profs de la vieille école parlaient de l'école en Angleterre de leur temps, quand les profs jetaient des morceaux de bois aux visages des enfants qui n'écoutaient pas, qui nettoyaient la bouche des gamins qui avaient oser fumer à coups de produit vaisselle, à qui on tapait sur les doigts avec une règle à chaque faute d'orthographe, etc.. Le bon vieux temps quoi!! :)