Hello,

professeur-BisounoursCe soir je vais partager quelques moments devenus routine pour moi. Et pour les profs. C'est pas forcément joyeux, mais c'est la réalité du quotidien scolaire. La semaine passée, j'ai oublié de vous parler de ces deux gamins dans ma classe de cas soc' de 5ème. L'une n'arrêtait pas de dire à l'autre qu'il s'habillait dans les "charity chop" (style secours catholique sans la notion religieuse), qu'il puait etc. L'autre a fini par rétorquer qu'elle était une p*te. Entre les deux pour arbitrer le match, il y avait moi, très passif, peu convaincu:"euh.. toi, t'arrête" + menaces qui ne les effraient même pas. La meuf a fini par se lever et a voulu se battre. La tension est montée d'un cran, l'autre gamin s'est levé, et j'ai fait quelque chose que je ne devrais pas faire pour ma propre sécurité, je me suis mis entre les deux. J'ai été très calme et j'ai dit à l'autre de retourner à sa place pour son bien et ne pas entrer dans des problèmes.. Heureusement, elle a fini par m'écouter, mais c'était très chaud. J'ai pris les deux un à un en dehors en tentant de les raisonner, mais je crois qu'il y a deux types de gens. Les intelligents, qui réfléchissent, finissent par comprendre et changent leur comportement, et les stupides, ceux qui font tout de manière méchanique. Les bas niveaux généralement. Cette année a vraiment fait ressortir ce clivage. J'ai fait sortir un des deux de ma classe et j'ai fini par envoyer un e-mail détaillé direct au CPE pour qu'il traite ce problème car ça tournait au bullying (harcélement moral) et il s'en est occupé apparemment.

Aujourd'hui la meuf qui me soule dans ma classe de haut niveau 5ème. Rappelez-vous, celle qui avait un problème mais ne voulait pas m'en parler.. Un cas potentiel de safeguarding. Par la suite, sa mère a fini par se pointer à l'école la semaine passée, elle a appris que j'avais baissé sa note d'effort ce trimestre d'excellent à tout juste satisfaisant. Pas contente, elle a exigé au CPE à 8h du mat que je la rapelle (normal quoi, je suis à son service je n'ai QUE ça à faire) J'ai répondu par e-mail au CPE et ai mentionné les soucis avec elle et j'ai demandé s'il y avait des choses que je devrais savoir. En effet, elle a eu des soucis sociaux. Bref, je l'avais en colle ce soir, encore. Elle m'a fait ch*er, encore. J'ai dû rester après l'école à cause de cette peste, encore. Sans parler du réel cas soc qui est venu faire le clown et qu'on a coincé avec une autre prof entre temps chez le CPE, encore. J'ai une dernière fois essayé de discuter avec la gamine, je sens qu'elle n'est pas bien.. je n'arrive pas à trouver le terrain d'entente. Mais elle m'a soulé et elle ne voulait même plus partir de l'école! Je sentais qu'elle ne voulait pas rentrer chez elle, mais moi, en cas, j'ai une vie!!! Elle a besoin de parler mais ne le fait pas. Alors je suis allé dans la salle de prof.. j'ai fini par appeler sa mère (chose que je ne voulais pas faire, hors de mes principes, et je comptais faire couler les 2 dernières semaines et esquiver)

Là, je l'ai au téléphone. Coincidence, la gamine arrive juste quand j'étais au téléphone. Elle ne savait pas qui j'appelais. D'un coup elle entend:"Bonjour, Mme X..." et là, son visage s'est décomposé!!!! :))) Un vrai moment nutella les gens! "Oui, je vous appelle concernant votre fille, qui se tient juste devant moi d'ailleurs.." et là la gamine commence à répondre et je faisais exprès au téléphone:"X, je suis au téléphone avec ta mère, tu dois t'arrêter de répondre.. arrête de répondre.. arrête de répondre.." sa mère a donc vécu en live le truc. J'ai discuté avec sa mère, pas agressive, qui me raconte la version de sa fille:"oui, vous l'ignorez quand elle demande de l'aide donc elle doit crier pour vous appeler et vous la collez!! donc vous comprendrez que c'est pas normal!" Là je regarde cette p*tain de gamine, et je dis:"je crains d'avoir une version différente.." et je balance le tout. La gamine me regarde en se décomposant. Je continue de plus belle:"puis elle semble refuser de rentrer chez vous.." et là la mère qui comprend tout.. puis j'enfonce le clou:"vous voulez peut-être lui parler?" Et donc je passe le combinet à la gamine. AH AH AH. >:-) Bref, la mère m'a remercié d'avoir pris le temps pour l'appeler (MERCI de reconnaître ça au moins!) J'ai fini les cours à 14h45, je suis sorti de l'école à 15h45. Je suis resté une heure supplémentaire non rémunérée pour ses beaux yeux. OK j'ai choisi d'être prof, mais pas assistant social, cet aspect me soule au plus haut point.

BREF. Une journée parmi tant d'autres. Plus que 2 semaines.