guerre_parents_profsAujourd'hui (encore?) j'ai rien préparé en terme de leçon. Enfin, j'veux dire, je savais ce que j'allais faire, j'ai les powerpoints prêts avec les fiches... hein, croyez pas que je me pointe sans avoir rien de rien... non? vous me croyez pas? OK, vous avez *un peu* raison.

Aujourd'hui première réunion improvisée suite à la visite d'ofsted, le premier retour... Apparemment, ofsted a trouvé que l'école a fait de bons progrès (= ils vont nous lâcher la grappe pendant un moment avant de nous réinspecter) et l'équipe semble avoir amorcée un changement suite à la mesure que la L.A. avait prise concernant l'école (oui, rappelez-vous, cette chose qu'on m'avait cachée..) Donc tout le monde est heureux dans le meilleur des mondes. Je voulais juste gueuler fuck the system super Martine.

Mais il ne faut point relâcher la pression car aujourd'hui, c'est open day, journée portes ouvertes = recruter de nouvelles victimes innocentes ce qui apportera du fric à l'école £££ Ce qui veut dire que non seulement tu dois laisser ta porte de classe ouverte pour qu'une conne passe devant ta salle quand tu enseignes le français et dit:"alors là, c'est un cours d'espagnol par exemple" pour que les parents voient un échantillon de cours, goûtent l'atmosphère, mais en plus il faut faire le gentil pour les apater. Mais vous me connaissez, le système et moi, ça fait 2. Ce truc m'a vite gonflé car 1/ avoir une troupe d'adultes (+ jeune progéniture) qui s'arrête devant ta classe en plein cours pour te scruter, ça perturbe vraiment le cours et j'avais envie de me retourner en courant vers eux en gueulant QUOIIIIIIIIIIIII????!! VOUS VOULEZ MA PHOTO BORDEL!!! et 2/ on se sent comme une bête de foire total, et 3/ ça fait du bruit de les entendre s'émerveiller, à tel point que les élèves m'ont demandé de fermer la porte car ça dérangeait, mais non, on nous a formellement dit: les portes doivent rester ouvertes. Pratique.

Mes quatrièmes ont été ch*ants à souhait, ça me gonfle, et j'ai même pas le temps de téléphoner aux parents, et même si je l'ai, le téléphone est dans la salle des profs, avec des profs donc qui piaillent. Pratique hein?? J'ai improvisé un cours avec mes 6ème et j'ai choisi un "prof" parmi mes élèves. Oui, c'est comme ça. Ca s'est passé. Bon sinon la grande question du jour est: suis-je allé à la soirée portes ouvertes finalement? Eh bien, si je suis ici à écrire à 19h22, c'est que non, sinon je serais pas rentré avant 21h. Oui je sais, cas de conscience, mais j'étais vraiment claqué. Du coup je suis rentré et j'ai dormi. OK, j'assumerai les conséquences.. :-\ j'ai écouté les conseils d'amis et je ferais ma cruche la prochaine fois que je verrais mes collègues: ah je me suis trompé de semaine.. oops! Samantha!

Ma coordinatrice ne peut pas m'observer avec le seul créneau que j'ai proposé (et j'ai indiqué que je ne voulais pas proposer mes 6ème par "peur" que ma leçon ne soit pas jugée assez challenging - oui je lance des piques comme ça, je suis en mode offensif :-) Donc encore un truc à gérer. . . Sans parler de tous les tests à faire passer car il faut que je rentre les niveaux de tous mes élèves (entre 200 et 300 environ) avant mercredi 19, le pied hein. Donc j'avoue, aujourd'hui, j'ai repensé à démissioner. Ca faisait longtemps, ne râlez pas!! Sérieux, ce taf me soule. Je me sens pas vraiment cadré, pas de pression pour mon développement. Tout est si désorganisé.. J'ai juste une envie, c'est prendre ma cape et mes bottes de superman et m'envoler loin, encore. Vers où? Donnez-moi des idées! Mais là, c'est repos, j'ai déjà dormi de 17h à 19h, I need more. Demain c'est journée pleine et après université où je vais donner des conseils aux nouveaux PGCE >:-) puis je sors avec une copine que j'ai pas vue depuis des mois! :-) Gotta be good! Bye for now!

PS: j'ai pas quiché aujourd'hui :-) j'ai même apporté mon badge!!