Howdy!

Ma journée fut si douce. Elle a tellement bien commencé. En form, un élève refuse d'obéïr. Pourtant, d'habitude, il est sympa et obéït direct. Là non. Je me suis dit que quelque chose n'allait pas. Il suffit que je lui dise:"tout va bien?!" pour qu'il s'effondre.. Je le fais sortir pour pleurer loin des regards.. Puis il revient.. il a appris que son grand-père n'en avait plus pour très longtemps. Alors toi, t'es là, à regarder cet élève qui devient enfant soudainement.. Que faire? Hmm.. Voilà, encore des situations auxquelles je ne veux vraiment plus être confrontées et d'où je suis loin en institut.Ce n'est pas par égoïsme, ou peut-être, mais plus par crainte de ne pas savoir réconforter les gens. C'est pas mon taf, je n'ai pas été formé pour. Enfin bref... le bad teacher n'a pas de coeur, c'est connu après tout!(cf film)

Ensuite ça allait.. Rien à signaler, même mes classes pourraves ont été. J'ai oublié de vous dire qu'hier, j'ai été traqué.. Je me trouvais tranquilement dans la salle d'ordi avec les c*nnards débilos mioches quand je vois débarquer une meuf - que je n'avais jamais vu. Moi:"oui?" Elle.. "Ah, mais vous êtes là! Je vous cherchais partout, vous n'avez pas fait l'or à appel!!" Alors là.. je lui sors ma tirade du 1/ le système ne marchait pas sur l'ordi 2/ j'ai envoyé 2 gamines pour faire connaître les absents et 3/ quand le système a daigné revenir, je l'ai fait cet appel. Elle reste plantée là comme un santon et n'en démord pas avec son air "passive aggressive" "Oui mais je vous ai cherché partout, je ne savais pas où vous étiez" . . . Bon tu veux un mars pour que tu repartes?!! Je sais pas si elle voulait garder la seule occasion de parler au Français, sortir de son bureau et en profiter ou juste me faire ch*er. Ou les deux. BREF. J'ai été traqué.