cas-socLes gens, Noël arrive, avec ses vacances, et ça se sent. Les gamins sont sur-excités, on peut à peine les tenir. Mes 2 premiers cours se sont passés. J'ai dû élever la voix, encore, plus que d'habitude... Puis là, c'était merveilleux. Une idée de génie a frappé la direction. Récompenser les élèves qui ont eu de bonnes notes de comportement/d'effort par un voyage scolaire au ciné. Jusque là, tout va bien.

Sauf que qui c'est qui est resté à l'école du coup?! Tout le reste. Les cas soc. Les méchants. Les c*ns. Les animaux. Les écervelés. La vermine. Oui, la vermine, il n'y a pas d'autres mots. Tous regroupés en classes. Et qui c'est qui a dû les surveiller? Les pauvres profs qui n'ont pas été pris pour faire le voyage scolaire. Du coup on m'a donné une moitié de classe de 4ème dans l'autre bâtiment. Que dire? Je les regardais avec mépris, désolé de la franchise. Mais je me demandais en gros: à quoi ils servent? Sérieux, je ne les vois pas évoluer dans la société. A quoi sont-ils bons? Et si la réponse était "à rien" tout simplement? Bref. J'ai passé une heure très longue à devoir gérer ces singes élèves. Puis j'ai dû filer à l'autre bâtiment retrouver des 6ème cas soc... Pareil, à quoi bon? Ca m'a dégoûté encore plus du secondaire. Heureusement ils ne sont pas tous comme ça.

Ensuite j'ai terminé avec les A-level (heureusement!!) Et on a un peu discuté de la vie. Je les aime bien. Bon on a aussi fait du subjonctif - moins passionnant! Avec un exercice: qu'est-ce qu'il faut faire pour que le père Noël apporte des cadeaux? lol Puis devinez comment j'ai terminé? Avec un tête à tête avec la dirlo. Elle voulait savoir ce que je pensais de l'école, comment je progressais tout ça. J'ai dû mentir avec mes plus hypocrites sourires... Pourquoi, je ne sais pas, on ne sait jamais.. s'il y a un poste un jour à mi-temps qui se créé? Pff. "Mais le plus important, est-ce que tu penses avoir choisi la bonne école pour ton NQT?" Dans ma tête:"HELL NO." Dans ma bouche:"Oui!" Ce oui sonnait faux, je l'ai entendu. Je me demande si elle y a vraiment cru ou elle faisant semblant. J'ai du mal à cacher ce que je pense. C'est écrit sur ma face...

Entre temps, j'ai encore récolté des cartes de Noël de prof et d'élèves. Pauvres élèves de 6ème que j'ai torturé en écoutant en boucle "Feliz Navidad" mdr quand je dis en boucle, je ne rigole pas.. je les ai un peu traumatisés.. bref, sur ce je vais me coucher. Demain encore une journée où l'emploi du temps est modifié car on finit à 12h15! Youpi!!!

PS: ma chef m'a fait un cadeau et une carte en m'écrivant qu'ils étaient fiers de moi, et bravo pour ma détermination et mon apport au département. Je me méfie toujours de la gentillesse anglaise à double tranchant mais j'ai presque envie d'y croire cette fois :-) A voir.