parents(1)Les enfants, j'ai survécu ma première soirée parents/profs!!!!! Et j'en suis trop fier! Depuis une semaine, j'angoissais un peu à l'idée de faire face à des parents qui poseraient trop de questions pointues sur les données, des choses trop précises auxquelles je ne pourrais pas répondre. Eh bien... suspens, d'abord retour sur la journée en bref.

1° cours, impro avec haut niveau 5ème qui étaient un brin excités. 2ème cours, mes 6ème, un brin excité. J'ai dû gueuler. 3ème cours, 4ème de l'angoisse, j'ai moins gueuler. Aujourd'hui j'ai joué la technique: celui qui parle se lève et attend que je lui dise de se rassoir. Et bien, ils l'ont fait lol! Moi, qui fait une tête de moins que la plupart! Bon ça c'est mieux passé, c'était pas parfait. Mais une petite victoire. Après les 6ème, j'ai improvisé un cours, j'arrive 15mn en retard à cause des trajets. Du coup j'ai nommé à tour de rôle des "profs" dans la classe qui feront mon travail en attendant que j'arrive: écrire la date au tableau, faire réviser la classe, etc. Enfin, mes A-level. Je leur ai donné un méga test sur le passif préparé par.. moi! J'adore entendre le genre de question:"je comprends pas la phrase 'Lady Gaga...' et la suite" moi:"alors le sujet, c'est quoi? Oui, Lady Gaga!" (oh ça va, je comptais le faire sur Mylène Farmer pour faire genre plus culturel mais je me suis dit que ce cours deviendrait un brin trop gai lol)

Ensuite, j'étais rincé. J'avais préparé un minimum les données, les tableaux tout ça. Les chiffres quoi. Le parents evening. Alors j'ai eu de tout. Mais vraiment de tout:

1/ le père qui ne parle pas anglais. Alors lui, je sais pas s'il comprenait ce que je disais. Il hochait la tête en souriant. Ses filles ne lui traduisaient rien. Je doute de l'efficacité de mon intervention. A la fin, il a souri à nouveau, a re-hoché la tête et s'est barré tout content. Un parent satisfait: succès!

2/ la mère fière: alors elle n'attendait qu'une chose, entendre du bien de sa fille, en toute humilité. On pouvait voir sa fierté dans ses yeux. Aww. Bon dialogue, un parent autre satisfait, succès! Et le best??? C'est que l'élève a dit que j'étais strict mais qu'elle avait tellement plus progressé avec moi qu'avec l'ancienne prof (qui ne les poussait pas du tout), qu'elle comprenait maintenant plus comment ça marche alors qu'avant elle captait rien et n'aimait pas la matière. Elle était trop contente de se sentir mieux dans la matière. J'ai gagné au moins une bataille. :-)

3/ La mère inquiète sur la défensive qui attend des explications:"je ne comprends pas pourquoi mon fils a eu une mauvaise note de comportement en espagnol sur son bulletin alors que dans TOUTES les autres matières il n'y a aucun problème." Alors elle, fallait la rassurer. J'ai sorti mes plus beaux sourires, j'ai fait le psy avec son gamin. Elle semblait contente finalement et compréhensive. Un autre parent content, succès!

4/ la mère qui met la pression à sa fille: alors elle, elle vient cash:"alors, comment sont les résultats de ma fille en espagnol?!" Elle, elle veut que sa fille excèle. Je fais le psy, j'explique les targets, bla bla, je complimente sa fille qui est si douée, emballé c'est pesé. Parent content, succès!

5/ La mère poule qui se pointe avec son nouveau-né qu'elle nourrit devant moi: elle, super compréhensive. Son fils est un élève difficile de 4ème de l'angoisse mais très doué. Mais un gros point noir dans ma classe. Et là, j'ai pris plaisir à lâcher tout :-) Et surtout à la fin:"une chose importante, ne dit plus que je suis raciste en classe, ça peut aller très loin", là sa mère s'est tournée vers lui et l'a fusillé du regard en lui faisant la morale ferme :-) Voilà, oui je n'attendais que ça, je savais que j'aurai le dernier mot!!!

6/ la mère de l'élève inconnu: alors elle, sans RDV, elle se pointe. Moi:"oui?!", elle:"je suis la mère de Kevin" euhhhhhhhh comment dire.. alors, je vois à peu près qui c'est, mais pas précisemment. Euh donc.. oui.. Ben là, j'ai sorti des banalités genre personnalisées. Elle semblait y croire. Pas très chaude, mais satisfaite. Succès.

7/ La mère de l'élève qui fuyait et que j'ai chopé au coin d'un escalier: alors cet élève a eu le malheur de se pointer devant ma salle. Erreur fatale. Je suis sorti, je l'ai traqué, il partait, je l'ai coincé. "Ah, vous êtes la maman de Mohammed? Je pourrais vous paler si vous avez une minute ou 2?" >:-) Là, il en menait pas large le gamin des 4ème de l'angoisse. Là, j'ai encore tout lâché. Sa mère m'a soutenu et donc bim bam boum, paf! :-) Ah ah.

8/ Le tuteur trop beau et sa copine trop gentille d'un élève: eux, super jeunes et gentils (surtout lui: trop beau!!!) ils ont le gamin depuis une semaine en foyer. C'était très sympa.....

9/ La mère chav (=racaille): elle, typique du Nord. Blonde décolorée, bague, chaine en or, tatouage tacky mais vraie, honnête. Vous savez ces gens qui vous disent comment la vie est avec conviction. Des gens vrais, sans chichi avec glotal stop et accent, j'ai kiffé.. au début! Car qu'est-ce qu'elle aime parler de morale et de comment agir dans la vie; Au final, elle m'a sorti tous les discours qu'elle faisait à son gamin! Du coup je vais lui ressortir, ça va lui faire tout drôle, comme un déjà vouuuuu. Malheureusement, elle m'a fait promettre de donner du soutien en plus le soir à son gamin après l'école pour 20 mn.. :'((( Arf... pourquoi est-ce que je me suis dévoué?!! Sérieux!! Morue que je suis.. moi qui fuis l'implication!!

faux_certifEn gros, j'ai réussi à m'en sortir, à coup de sourire. Car mon arme secrète? Mon sourire émail diamant qui a déjà fait ses preuves. Je m'entends super bien avec les adultes, et en général je la joue au charme. Ca a déjà presque failli payer à un entretien, et dans mes placements au PGCE. D'ailleurs, j'avais reçu une distinction à la fin du PGCE, tout ça parce que les secrétaires d'une école étaient tombées sous mon charme (pauvres naïves! looooooool!) [la preuve en image!!] Mais ce que j'ai réalisé c'est que les parents respectaient mon point de vue, moi, petit NQT. Ils m'ont écouté, j'avais l'autorité et m'ont cru, m'ont soutenu, ça m'a fait du bien. Ils respectent mon parcours et ne remettent rien en question. J'ai un statut. J'ai du savoir, une expérience, appréciée. Et respectée (une fois de plus) Puis bizarre: genre je suis vraiment prof quoi!! Je sais que c'est con, mais dans ma tête je suis toujours en mode étudiant, à l'arrache. Et de voir que je suis de l'autre côté du miroir, ça fait biarre. Ce sont les moments comme ça qui me font réaliser que je vieillis lol. Je suis passé de l'autre côté. Bon, là je suis claqué, demain grosse journée donc je vais DORMIR!! (et préparer mes cours, non?? lol)

PS: une autre élève dans ma form m'a encore dit:"vous ne m'aimez pas :/" loool, ça se sent autant?! mdr!!

PS²: j'ai eu ma journée de congé pour ma graduation!!! ma cérémonie de remise de diplôme, et payée en plus SVP! :-)

PS3: je me suis dévoué pour accompagner UNE JOURNEE ENTIERE hors de l'école la dernière semaine scolaire de 2011 quelques 4ème à la sortie du marché de noël O:-) "ce sera bon pour mes standards NQT car j'ai jamais fait de sorties scolaires" dis-je d'un air ingénu. GENRE!! Méga BS!!! (caca de taureau quoi!) A suivre!!