Très bien, je vais mettre fin à toutes vos angoisses. Oui, je sais que vous trépignez derrière vos écrans. Comment super bad teacher a réussi à survivre à hier soir et à aujourd'hui? Tu le sais toi?! Ben moi.. si! Hier j'avais un paquet de travail.. cahiers d'élèves, cours de A-level à préparer, observation à préparer, taper, etc. Alors me voilà, en mode Bad Teacher en quête de reconnaissance. Premier cours, j'ai fait finir les brochures à mes 5ème, rien à déclarer. Tout s'est bien passé. 2ème cours, là, j'ai testé mon cours d'observation avec mes autres 6ème. Eh bien laissez moi dire que mon cours puait du uc en fait!

o-check-out-free-midnight-screenings-of-bad-teacher-this-weekendCa m'a gavé. Et en fait je kiffe me croire dans Bad Teacher (je vous ai dit que j'adorais ce film??!) et parfois, j'avoue, j'aime me surprendre à reproduire des scènes. Donc là les 6ème m'ont gavé, mon cours d'observation en essai battait de l'aile donc une élève a bronché et j'ai gueulé:"OUT!" (ça vous rappelle une scène?!) "Ceux qui ne veulent pas apprendre n'ont RIEN à faire ICI! Est-ce que quelqu'un à un problème avec ça?!" Intérieurement, je riais. Extérieurement, je grillais. Après j'ai eu mes 4ème de l'angoisse qui ont fait leur projet. J'ai demandé à voir les parents de certains d'entre eux, dont plusieurs de minorité ethnique. J'ai été taxé de raciste. Tout va bien. J'ai préféré ignorer ces commentaires, ça peut vite déborder.

Ensuite j'ai dû changer de site pour la tant attendue observation de ma chef de département. Ben, les 4ème m'ont fatigué, ça fait 5 nuits que je dors pas à cause d'une p*tain de souris, j'ai préparé mon cours à l'arrache, j'étais dans une salle de m*rde sans projecteur, avec une acoustique bidon. Bref, j'étais pas d'humeur. Je suis arrivé, ils se sont levé direct. Ils avaient commencé le starter, avaient leurs cahiers (que j'avais soigneusement disposé dans la classe au préalable - c'est où le préalable?!), et même écrit la date au tableau. Bref, de vrais modèles made in Pavlov :-) Le cours s'est passé. J'avais 15mn de retard dû au changement de site, donc 45 mn effective de cours, normal.

Après j'ai eu le feedback. Je suis à la limite entre satisfactory/good. En gros, ma chef a été "impressionnée" par la connaissance de mes élèves, le fait qu'ils bossaient dur pour moi, qu'ils comprennaient la conjugaison - miracle en Angleterre, le pays du "je" et rien d'autre (merci qui?! Merci bad teacher qui a passé 2 semaines sans plannifier de cours et à les faire à la française :-), par le fait aussi qu'il y a une routine installée, qu'ils se sont levés dès que je suis arrivé dans la classe sans que j'ai à prononcer le moindre mot (contrairement à elle où ils ne se sont pas levés! looooooooooool), bonne ambiance de travail, ils étaient engagés dans les activités. Elle m'a dit que niveau contenu, c'est génial (ressources, activités, progression, challenge) et qu'elle n'aurait pas fait mieux quand elle était NQT elle-même et que même certains profs après leurs premières années n'y arrivaient toujours pas! Maintenant le moins bon, ce qui me fait rester en satisfactory (elle n'a même pas regardé la colonne outstanding, la meilleure, je cite.. lol) c'est que je montre pas assez, même si je le fais, que je différencie mes activités. Je soutiens pas assez les plus faibles. Ou alors c'est pas assez évident.

liberte-egaliteEt je suis d'accord avec ce feedback! Car mes principes made in France me crient: EGALITE. Aucune différence, je REFUSE de préparer des activités différentes selon. Mon cours, c'est pas à la carte! Alors oui j'adapte mon enseignement, oui je pousse les plus compétents, et j'aide ceux à la traine dans la mesure du possible. Mais non, je ne suis pas un T.A. et je refuse de leur montrer qu'ils sont moins bons, qu'ils doivent faire un truc plus facile. Imaginez la confiance du gamin. Genre:"toi non, tu fais ça plutôt [t'es pas assez intelligent pour avoir accès à plus!]" Je fais un cours, le même pour tous. Puis rendre les tâches plus faciles, ne les pousse pas à essayer plus, comme j'ai expliqué à ma prof. Ca les conforte dans la facilité et la paresse. Quoi, moi difficile? J'ai mes attentes, et elles sont hautes. Pour le bien être des enfants bien sûr >:-) Car mon métier, c'est ma passion, je fais ça pour les enfants O:-) (on y croit??!) Autrement, le rythme du cours, parfois à la traine. Je suis d'accord, c'est du moins tout craché, j'avais ce problème en PGCE. Donc pour une performance ratée (pour moi) je trouve que je m'en tire pas mal. Ma chef avait l'air d'être impressionnée par le contenu et le savoir des gamins. Pour moi, c'est l'essentiel. Le reste: PFF. Du vent. J'enseigne, je suis pas assistant social :-)

9u5cew15Bref, j'ai fini avec mes A-level. Et le bad teacher a fait quoi hier en préparant le cours?? Ben j'étais sur l'ordi à 22h et j'avais pas d'idée, alors je trainais sur Perez Hilton et là: illuminations!! Le thème du cours c'était le passif avec les temps futurs (fun, n'est-ce pas?!) Ben Perez Hilton m'a inspiré!!! Si si! J'ai pris des rumeurs, je leur ai donné, ils devaient les mettre au passif. Genre:"P. Diddy aurait charmé Cameron Diaz" (aaaaah Cameron, LA bad teacher) à changer en:"Cameron Diaz aurait été charmée par P. Diddy" par exemple looool Mais j'ai kiffé, car genre je me suis entendu prononcer des phrases délirantes comme:"Alors quel est le sujet de la phrase? Oui! C'est ça, Kim Karshadian est le sujet!" lool après je leur ai imposé du vocab (verbes, noms) de l'exam et ils devaient faire 5 rumeurs en utilisant le passif sur les stars ou profs (pour que j'ai du gossip à me mettre sous la dent!) de leur choix. Ah, mais où vais-je chercher tout ça?! Sur Perez Hilton! Tout va bien. "Je fais n'importe quoi, mais je le fais bien" c'est ma devise après tout.

PS: la tehon de folie. Dans le bus, j'arrête pas de dormir en rentrant. Sauf qu'aujourd'hui, j'ai dormi avec la bouche ouverte! Carrément! Eww!