16 juin 2012

Ca frétille

Si j'avais su vendredi que rajouter une simple veste de costard bien taillée allait faire autant de vague, je me serai abstenu. Ou pas! En tant que prof mâle en Angleterre, tous les jours on doit faire les pingouins: pantalons à pinces, chemise, cravate, chaussures de ville. Les femmes, elles, peuvent se permettre bien plus de fantaisies. Genre j'ai vu des profs en tongs (!!), avec des T-shirt décolletés affriolants (!!!), et j'en passe. J'ai toujours trouvé ça dégueulasse cette inégalité vestimentaire. Pourquoi on doit se payer des... [Lire la suite]