15 mai 2012

les biscuits de la discorde

Encore une belle journée qui a commencé avec une prise de gueule. Pourtant, moi, résigné, j'étais prêt à ignorer ces faces de rats. Mais non, il a fallu que 2 c*nnards chérubins me gavent dès le matin. Le délit? En form, je leur demande d'aller chercher leurs rapports que je dois signer. 1/ ils refusent et se regardent pour continuer dans ce refus 2/ ils m'ignorent et continuent leurs conversations devant toute la classe 3/ je passe encore pour un con. Alors là. 1. J'ai confisqué les gâteaux que l'un d'eux faisaient passé. 2. je... [Lire la suite]