retraiteHey les gens, j'vais essayer de faire court - même si, soyons réalistes, j'ai l'habitude de m'étaler! Deux choses à retenir aujourd'hui. Mes 4ème de l'enfer ont tout juste été INFERNAUX. Hors de contrôle. A tel point que j'ai fait appel à une SLT (senior leader team) tellement que j'étais désemparé. Ils ne m'écoutaient pas. Genre j'existais pas quoi. C'est grave quoi! J'avais beau gueulé, j'ai décidé de pas m'égosiller et de l'appeler. Elle est venue. Ils se sont tus. Elle est partie. Direct après ils ont foutu le bordel. Ben j'ai décidé de bosser avec ceux qui veulent bosser, les autres qu'ils fassent du bruit. Bande de c*ns. Je vais pas m'en faire un infarctus. En 1 heure, ils ont écrit 4 lignes quoi. Bien. Demain je vais faire envoyer une salve de lettres aux parents. J'ai baissé les bras, qu'ils gagnent, j'en ai tellement rien à carrer. Tant que mon NQT est validé, je vais faire de la garde d'ado.

L'autre nouvelle, c'est qu'en me faisant emmener à l'autre bâtiment par une autre collègue du département de langues, celle-ci me fit une confidence. Depuis quelques semaines, on arrête pas de me demander "t'as cherché du taf?" alors soit ils s'inquiètent vraiment (les Anglais, vraiment?!), soit ils veulent voir si je reste à leur disposition au cas où un poste s'ouvre. D'un autre côté, la restructuration a frappé. D'un autre autre côté, ma chef de département ainsi que 2 autres profs m'ont dit:"on ne sait jamais" genre ils ont des infos. Ben. Je crois savoir ce qui se trame possiblement. Donc cette collègue qui m'emmène me lâche dans la voiture:"il va peut-être y avoir un poste qui se libère dans le département.." SUSPENSE. . . "je pense à prendre ma retraite car mon mari prend la sienne"

Alors là, vous croyez que je saute de joie à l'intérieur? Genre tout est réglé pour moi. Même pas. Je suis tellement écoeuré par cette école et cette discipline inexistante, ces élèves tellement irrespectueux, qui répondent et ne savent pas se conduire, qui sont les rois, que j'ai répondu genre blasé. Genre ça m'atteint pas. Elle va y réfléchir pendant les vacances d'avril et donner sa réponse fin avril, délai pour poser une démission. (car oui, ici on a 3 reprises dans l'année pour poser une démission dans l'enseignement, fin octobre, fin janvier ou février je crois et fin avril..) D'un autre côté, vous me direz, ça m'éviterait de repasser le processus d'entretien si long, angoissant et fatiguant, je connaitrais déjà l'école et avec la crise, ça m'assurerait un revenu fixe et des vacances.. Mais je crois que ma liberté, et surtout mon bonheur, ne peuvent plus s'acheter. J'ai déjà sacrifié 1 an et demi de ma vie à vivre pour ce projet qui ne m'a pas rendu heureux, au contraire. Donc je ne sais pas. Pour le moment, mon projet professionnel, c'est plus de travail en institut, ça c'est mon kiffe. Mais il n'y a pas de stabilité.. Arf..Tant de questions, en même temps, si ça se trouve, elle prendra pas sa retraite et ce sera vite vu! lol D'un autre autre autre côté, ma chef m'a lâché vite fait l'autre fois que 2 "profs" de français (qui ont de lourdes responsabilités et enseignent peu) vont peut-être avoir plus de responsabilités et donc plus enseigner et faudra peut-être combler. Bref, tu le sais toi ce qui va se passer?!! C'est le gros bordel. En attendant, je continue à chercher de mon côté, je vais pas attendre le bec ouvert. J'ai vraiment envie de me trouver une super bonne école niveau good ou outstanding, une école qui me prouvera que le secondaire, c'est pas que des cas soc, mais aussi de bons élèves bien éduqués qui veulent apprendre et qui apprécient notre travail.

A suivre!! Stay tuned! Demain journée "entreprise" donc aucun cours! J'vous en dirai plus demain... A très bientôt!!